Notre méthodologie

Objectivité, exhaustivité, personnalisation et surtout simplicité. Voici les maîtres mots de la méthodologie que nous avons mise en place. Ils sont le reflet de la Mission de Moralscore.

Cahier des charges

Notre méthodologie et les algorithmes qui en découlent ont été mis au point et testés pendant plus d’un an pour répondre à différentes contraintes:

  • Pouvoir évaluer les entreprises selon un très grand nombre de critères
  • Pouvoir étendre ce nombre de critères indéfiniment pour affiner l’évaluation
  • Pouvoir à tout moment modifier les évaluations selon l’évolution du comportement des entreprises
  • Offrir autant d’objectivité que possible dans l’évaluation des entreprises
  • Évaluer les entreprises d’un même secteur selon des échelles identiques pour ne pas favoriser les unes par rapport aux autres
  • Prendre en compte l’absence d’informations ou la non applicabilité d’un critère à une entreprise (entreprises trop petites ou ayant des business models un peu différents des autres entreprises du secteur)
  • Donner des résultats simples à lire et ne pas noyer les utilisateurs dans des tableaux de chiffres illisibles qui provoquent l’indécision.
  • Ne pas négliger les critères pragmatiques de choix d’une entreprise que sont la qualité de ses produits et services ainsi que leurs prix. L’objectif n’est pas de fournir des classements déconnectés de la réalité quotidienne mais des classements qui permettent concrètement, au jour le jour, de choisir l’entreprise la plus vertueuse à même de fournir un bon service à un prix abordable.
  • Et bien sûr, permettre de calculer des scores selon les opinions et les valeurs de chacun sur la base d’un questionnaire nuancé mais rapide à compléter.

Voici les grandes étapes de notre processus de traitement.

Sélection des entreprises

La première étape consiste à choisir les secteurs économiques à couvrir. Nous avons en permanence une dizaine de secteurs en chantier.

Pour chaque secteur, nous choisissons au moins cinq entreprises. Cette sélection comprend à la fois:

  • les acteurs considérés comme les plus emblématiques (“leaders” du secteur).
  • si possible, au moins un acteur français,
  • des acteurs qui dévient un peu du modèle de base du secteur.
  • si possible, des outsiders qui essayent “d’assainir” le secteur en proposant un modèle qu’elles veulent plus vertueux.

Cette liste d’entreprises n’a pas la prétention d’être exhaustive. Avec le temps, nous nous réservons la possibilité d’en ajouter de nouvelles selon des conditions de sélection qui ne sont pas encore déterminées.

Par ailleurs notre sélection favorise les entreprises dont les produits et les services sont disponibles sur le plus grand territoire possible afin qu’elles puissent être choisies par le plus grand nombre possible d’utilisateurs.

Critères d’analyse

Pour chaque secteur, nous établissons une liste de critères d’analyse. Ces critères portent sur quatre domaines:

  • Les relations de l’entreprise avec ses actionnaires, les autorités publiques, ainsi que la société en général.
  • Les relations de l’entreprise avec ses salariés de droit ou de fait (travailleurs juridiquement employés par un sous-traitant ou un partenaire, auto-entrepreneurs dépendants etc.)
  • Les relations de l’entreprise avec ses fournisseurs et partenaires
  • Les relations de l’entreprise avec ses clients et la qualité du service ou du produit qu’elle leur fournit

Certains critères sont communs à toutes les entreprises quel que soit le secteur, d’autres tout à fait spécifiques à leur métier. Chaque secteur est analysé en moyenne à travers une quarantaine de critères. Cette liste de critères peut évoluer à tout moment pour affiner l’analyse, pour suivre l’actualité, l’évolution du secteur ou les nouvelles préoccupations sociétales.

La liste des critères d’analyse d’un secteur est accessible à partir de la page de ce secteur.

Chaque critère est associé à une des dix valeurs de base de Moralscore:

  • Action sociale et environnementale
  • Conformité légale et décence fiscale
  • Profitabilité et traitement des actionnaires
  • Innovation, disruption et création d’usages
  • Rémunérations et conditions de travail
  • Impact des technologies sur l’homme et le travail
  • Équité des relations avec les partenaires
  • Traitement et usage des données personnelles
  • Qualité de service
  • Compétitivité des prix

Notation

Pour chacun des critères nous établissons une échelle d’évaluation notée de A à D. Chaque note de A à D correspond à des conditions précises et objectives. L'échelle des notes est factuelle et se base sur la constatation de faits et non pas sur des appréciations.

Exemples:

  • A: Paye tous ses impôts en France
  • B: Paye tous ses impôts dans son pays d’origine dont la fiscalité n’est pas exceptionnelle
  • C: Paye une part réduite de ses impôts en France le reste étant remonté vers un pays à fiscalité favorable
  • D: Tous les revenus sont remontés vers un pays à fiscalité favorable
  • A Travaille la durée légale de travail
  • B Travaille jusque 1,2 fois la durée légale
  • C Travaille jusque 1,8 fois la durée légale
  • D Travaille au delà de 1,8 fois la durée légale de travail

Règle de bienveillance par défaut

Nous considérons toute information communiquée par une entreprise sur son site ou à travers tout document qu’elle diffuse comme étant de bonne foi sauf si une information contradictoire provenant d’une autre source vient l’infirmer. Nous considérons par défaut que les entreprises sont honnêtes tant qu’il n’est pas établi que ce qu’elles déclarent est déformé, partiel ou erroné.

Collecte des informations

Nos documentalistes évaluent chaque critère pour chaque entreprise. Les sources d’information sont : le site de l’entreprise et tout document qu’elle diffuse y compris ses factures, bons de livraison etc ; les constatations nées de l’utilisation directe des services ; les bases de données financières et juridiques ; les médias ; les rapports d’ONG ; les études effectuées par les sites spécialisés de la profession ; les forums de salariés ; l’interview directe de personnes travaillant pour l’entreprise ou ses partenaires (sous réserve d’avoir au moins 5 témoignages concordants) ; des études et des indicateurs ad hoc établis par Moralscore sur la base du traitement de données brutes publiques. Moralscore n’a pas vocation à être un média d’investigation. Notre mission est de synthétiser et rendre utilisable un brouhaha d’informations parfois contradictoires. L’objectif est de fournir à l’utilisateur le moyen de prendre une décision rapide et concrète sans devoir faire lui-même de longues recherches, être tétanisé par la masse d’informations disponible, ou de choisir sur la seule base d’anecdotes parcellaires ou du halo de l’image ou de la réputation d’une entreprise. Les sources que nous utilisons sont publiques, elles sont listées sur la page de chaque entreprise dans la partie Sources et Informations.

Une fois les critères évalués individuellement, nous les regroupons dans les Valeurs auxquelles elles appartiennent. Les notes des Valeurs visibles sur la page d’une entreprise sont la moyenne des notes des critères qui sont attachée à cette Valeur. Ce regroupement permet, une fois encore, une lecture plus simple et rapide.

Pondération et calcul des scores

Les questionnaires auxquels répondent les utilisateurs de Moralscore permettent d’établir deux niveaux de pondération. La première affecte un poids relatif aux différentes Valeurs selon les opinions de l’utilisateur, La deuxième permet de donner un coefficient encore plus important aux 1 à 3 Valeurs qui sont les plus primordiales à l’utilisateur.

Les Valeurs Qualité de Service et Prix, sont surpondérés automatiquement.

Les Scores Persos apparaissent en vert et sont calculés sur la base des réponses au questionnaire.

Le Score Moyen apparaît en noir. Il est affiché par défaut lorsque l’utilisateur n’a pas encore rempli le questionnaire. Le score moyen est la moyenne des avis de tous les utilisateurs qui ont répondu au questionnaire. Il reflète les valeurs morales les plus communes parmi les utilisateurs de Moralscore.

Le Score est une note relative sur une base 100. Une entreprise qui aurait 100 serait parfaitement conforme à toutes les attentes de l’utilisateur. Le classement permet de voir quelles sont les entreprises les plus approchantes de cette situation idéale.

L’utilisateur peut à tout moment modifier ses réponses au questionnaire. Dans ce cas, tous ses scores, ainsi que le score moyen sont recalculés.

Par ailleurs, les scores peuvent fluctuer à tout moment. Nous suivons tous les jours toutes les informations concernant toutes les entreprises qui figurent sur le site. Ces informations peuvent nous amener à modifier la note d’un ou plusieurs critères de cette entreprise. Cela a bien sûr un impact sur son score et son classement. Nous pouvons également ajouter de nouveaux critères dans un secteur pour analyser encore plus finement l’activité de ses entreprises. Ces nouveaux critères peuvent influer sur le calcul des scores. Aucun classement n’est définitif. C’est pourquoi il est recommandé de consulter régulièrement Moralscore pour vérifier l’évolution des notes.

Valeurs relatives

Dans la rubrique “toutes les entreprises”, nous affichons le classement de toutes celles qui figurent dans le site. Ce classement est effectué sur la base de la note qu’elles ont obtenu selon l’échelle propre à leur secteur d’activité. Ces notes sont relatives. Une compagnie aérienne soucieuse de l’environnement et qui fait le maximum pour réduire son impact, obtiendra la note la plus haute. Il en ira de même pour une entreprise qui livre des repas à vélo. Les deux entreprises auront la note maximale en matière d’environnement bien qu’il soit infiniment moins polluant de rouler en vélo que de faire voler un gros avion. Les entreprises sont jugées dans le cadre des contraintes liées à leur activité et aux meilleurs efforts qu’elles déploient pour bien se comporter. On ne peut pas remplacer un voyage en avion par la livraison d’une pizza.